A Borée

Les 6 géosites du Géopark de Borée

Le Cirque des Boutières

Cirque de grande taille (de l’ordre de 1500 à 2000 mètres de diamètre) résultant de nombreux et complexes phénomènes volcaniques ainsi que du travail de l’érosion périglaciaire.

En savoir plus sur le Cirque des Boutières

cirque des boutieres

Les Roches de Borée

roches-de-boreeEnsemble de dômes phonolitiques déchaussés par l’érosion.

Les roches de Borée (Petites et grandes roches : le Gouleïou et le Suc de Touron) témoignent d’un volcanisme où les cratères restent invisibles.

En savoir plus sur les Roches de Borée

Le Maar d’Echamps

maar d echampsLe Maar d’Echamps est un vaste plateau issu du refroidissement d’un lac de lave. Une carrière en activité située à Molines constitue une belle coupe dans les dépôts de maar.

Datant du quaternaire, le volcan d’Echamps est l’un des rares témoins du volcanisme récent dans la région du Mézenc, la majorité des autres volcans datant d’une période plus ancienne.

En savoir plus sur le Maar d’Echamps

Le Mont Mézenc

geosite mont mezencBien sûr le Mont Mézenc est l’un des 5 géosites de la commune de Borée. Agé d’environ 8 millions d’années, ses deux dômes coalescents forment deux pointements : le premier, « la croix du Mézenc », située côté nord, à 1744 mètres d’altitude (côté Haute-Loire) ; le second, côté sud, constitue le point culminant du département de l’Ardèche, à 1753 mètres d’altitude. Les deux dômes sont distants d’environ un demi kilomètre

En savoir plus sur le Mont Mezenc

Le suc de Chabrières

Le Suc de Chabrières est un suc phonolitique correspondant à un hypovolcan. Il se situe sur un site privé, ne fait l’objet d’aucun balisage, et n’est  pas ouvert au public

 En savoir plus sur le Suc de Chabrières

Le Rocher de Pradoux et le Suc de Sara

Le Rocher de Soutron et sa chapelle

chapelle soutron a boree

Le rocher de Soutron culmine à 1140m d’altitude, son impressionnnant sommet en forme de proue de navire en constituant à lui seul les 100 derniers mètres. C’est sur le rocher de Soutron qu’est perchée la chapelle Saint-Julien, qui date du XVIIè du siècle, et offre un magnifique panorama sur les Alpes et tous les grands sucs de Haute Ardèche.

Les Sources de Molines

sources de molines

Les sources de Molines trouvent leur origine sur le plateau d’Echamps et son maar, qui collecte  les eaux de pluie qui sont ensuite stockées dans les interstices de la couche sableuse sous-jacente. Cette couche agit un peu comme une éponge, et forme un « réservoir » qui assure la régularité du débit. Les Sources de Molines ont le plus gros débit moyen d’Ardèche (80l/s)

 

Le GRP

GRP-tour-du-mezenc-gerbier-de-joncLe GRP « Tour du Massif Mézenc/Gerbier-de-jonc passe par Borée. Il permet de faire des randonnées de 3 à 5 jours suivant la boucle choisie et traverse des paysages à couper le souffle.

Ref : Topo-Guides GRP N°4302

L’Eglise de Borée

Eglise de Boree

L’Eglise de Borée présente une façade atypique, en tuf jaune, granite, trachyte et scorie rouge.

Reconstruite au XIXème siècle, son origine date du XVème siècle. Sa façade originale en pierres volcaniques locales, et la vierge noire qu’elle abrite, attirent de nombreux visiteurs.

Le plus vieux hêtre d’altitude de France

le plus vieux hetreLe plus vieux hêtre d’altitude de France est à Borée et y déploie toute sa splendeur.

On lui prête de nombreuses vertus : guérison des affections pulmonaires, des fièvres, des rhumatismes, du paludisme, des parasites intestinaux, et viendrait en soutien des traitements contre des dermatoses et la tuberculose.

Le bois, 07310 Borée

Le Tchier de Borée

vierge et tchierL’Ere du Tchier du Borée est l’oeuvre contemporaine mégalithique, de deux artistes sculpteurs glypains, Serge Boyer et Fabienne Versé, adeptes du Land Art, et a été inaugurée début 2008.

tchier de boree 1Surplombé par une statue de la Vierge qui semble veiller sur lui, il a été conçu comme un « labyrinthe initiatique et divinatoire parTchier de Borée veillé par la Viergelequel
sont restituées les cultures traditionnelles dans leur lieu premier, la nature ». L’oeuvre d’art, gigantesque, forme un calendrier monumental, constitué de 70 pierres implantées sur le « tracé régulateur de l’Ere du Tchier de Borée ».Tchier de Borée inscription 2 Ce tracé présente 12 triangles et 7 carrés, déterminant les 8 rapports de la divine proportion – mesure de la pierre des philosophes.

Tchier de Borée inscription 3Chaque pierre porte un nom (La Profusion, le Voyageur, l’Attente, la Beauté, la Lumière obscurcie…) délivre un sens, une symbolique. Le visiteur peut ainsiTchier de Borée inscription 1 flâner longuement pour parcourir cette oeuvre « grandeur nature » et s’émerveiller tant de l’oeuvre que de son intégration dans son cadre naturel.

Pour vous guider dans le dédale du Tchier de Borée et vous aider à en décoder toute la symbolique, cliquez ici !

(Crédits photos : Planète Ardéchoise)

Le Dolmen des Beaumes

Dolmen des beaumes à BoréeUn dolmen est un monument funéraire, constitué d’une ou plusieurs dalles de couverture appelées tables, supportées par des blocs dressés appelés supports ou orthostats.

Selon les dires des anciens de Saint Martin de Valamas (commune voisine de Borée), leur saint patron serait venu mourir dans cette grotte.

Les fouilles archéologiques de 1977 ont permis de déterminer deux périodes d’utilisation de ce site : l’une à la période gallo-romaine et antérieure à la Tène (2ème âge de fer, période gauloise avant occupation romaine), l’autre au IIème siècle après J-C.

Vous pourrez découvrir ce petit trésor culturel en sortie du hameau d’Echamps, sur la route entre Borée et Arcens, géolocalisation : Latitude : 44,901671 – Longitude : 4,278066. Ne soyez pas surpris, il se trouve au fond d’un pré et n’est guère visible de la route.

(Crédit Photo : Rémy Blanchecotte)

 

Publicités

Borée, village ardéchois à 1152m d'altitude